Nos compétences

Des formateurs certifiés et un organisme de formation avec son agrément PNL

Les séminaires sont animés par des formateurs certifiés, professionnels de la pédagogie, qui appliquent quotidiennement la PNL dans leur métier : conseil et formation en entreprise, relations humaines, vente, sport, management, santé et relation d’aide, enseignement. De plus, PNL3D est un organisme de formation qui a reçu son agrément par la Fédération Française de PNL.

Pour être reconnu au niveau national et international, un diplôme de PNL doit être délivré par un enseignant certifié, à l’issue d’un cursus minimal de 147 heures (168 heures souhaitables) pour la formation Technicien + Praticien et de 147 heures  (168 heures souhaitables) pour la formation de  Maître Praticien.

Des formations certifiantes conformes aux normes internationales

Nos formations à la PNL, débouchant sur une certification,  répondent aux standards de l’Association nord-américaine de PNL (NANLP) et sont agréées par l’Association francophone des certifiés en PNL (NLPNL), pour la formation des enseignants, pour la durée et pour le contenu des formations.

 La PNL

Dans les années 1970, deux chercheurs fort curieux se sont intéressés à l’efficacité en matière de communication et d’accompagnement du changement.
John Grinder et Richard Bandler se sont rapprochés de quelques thérapeutes reconnus pour leur talent professionnel et leurs réussites dans la guérison de leurs patients.
Il s’agissait de personnages aussi charismatiques que Milton Erickson, Virginia Satir, Fritz Perls. Leur démarche fut pragmatique : au lieu de se demander au nom de quelle théorie les individus de talent agissent comme ils le font, ils les  ont observés longuement dans leur pratique, jusqu’à leur « voler » leurs secrets .

C’est ainsi qu’est née la Programmation Neuro-Liguistique. Elle est fondée sur la modélisation. Autrement, au lieu de s’interroger sur le pourquoi, on observe le comment.

Au fond, ils ne faisaient que renouer avec une démarche fort ancienne, celle du compagnonnage.
L’apprenti se met à l’école de divers maîtres, travaille à leur côté, le temps de saisir par imprégnation à la fois les savoir-faire et la philosophie qui porte ces hommes au talent reconnu.

D’une manière implicite, n’est-ce pas ainsi que nous avons appris l’essentiel de ce qui constitue nos talents au quotidien ? Le  fils du marchand de vêtements a écarquillé les yeux, il a bu du petit lait quand son père, bonimenteur, hélait la ménagère sur le marché. C’est là sans doute qu’il a appris le talent d’orateur  qu’il manifeste aujourd’hui dans d’autres cadres bien différents. Ah, le désir et le plaisir de ressembler à ceux que l’on admire !

Nos modèles ont été nombreux. L’originalité de chacun de nous est constituée du patchwork bigarré que nous avons constitué avec les éclats de talent «volés » à tous ceux que nous avons admirés au fil des ans.

– « Dis, Mamie, Comment fais-tu le Kouglof ? »

C’est le délice attendu du dimanche matin. Une suave odeur  de pâte levée envahit toute la maison et fait venir les enfants plus sûrement que la lumière n’attire les papillons. Il y a même le petit dernier qui guette le trop plein de pâte non cuite. Mamie ronchonne un peu et fait mine d’en manquer, mais comme à son habitude, elle a prévu un petit supplément de pâte pour lui accorder ce petit plaisir.

– « Comment fais-tu ? Dis, comment fais-tu. » Est ce qu’elle le sait seulement ?

– « Tu prends de la farine, des œufs, un peu de lait  du sucre des raisins de Corinthe et des amandes et voilà !».

Mais on a beau faire, cette description trop sommaire ne permet pas d’atteindre le même résultat. Mamie n’a pas vraiment livré ses secrets, il va falloir les lui voler.

Voilà pourquoi la modélisation demande de développer un vrai talent d’observation. Ce sont souvent les petites différences qui font la différence.

Par conditionnement, nous avons appris à percevoir la réalité d’une façon très approximative. De manière automatique et inconsciente, nous limitons notre champ de saisie des informations dont l’environnement est si riche. Notre système nerveux est ainsi fait que, sur un mode automatique, nous écartons sans même en avoir conscience les informations qui ne viennent pas conforter notre « modèle du monde », cette représentation très personnelle de la réalité.

Extrait du livre “Développer charisme et cohérence personnelle” Gérard Szymanski InterEditions

04
NOV

Gratuit découvrez la PNL

14
DEC

Penser autrement pour agir différemment

03
FEV

Faculté humaine qui nécessite un mode d’emploi

15
JAN

Les outils pour communiquer